Expertise comptable et commissariat aux comptes

Construire un réseau professionnel

Que l’on soit salarié ou à son compte, faire partie d’un réseau professionnel est important. De nouvelles opportunités s’ouvrent avec un réseau actif. Décrocher un bon emploi est plus facile lorsqu’on est coopté. Trouver de nouveaux clients, fournisseurs et collaborateurs s’avèrent plus aisé avec un bon entourage.

Parfois laissée de côté dans le passé par les dirigeants, la création d’un réseau professionnel apparaît désormais obligatoire à tous dans le monde du travail. Pour un chef d’entreprise, créer son réseau professionnel (réseau physique, réseau social professionnel) permet notamment de bénéficier de davantage d’opportunités d’affaires et de carrière. Également, pour trouver un stage ou un emploi, le réseau est l’un des outils les plus efficaces. Mais souvent, le terme « réseau » effraie. Pour beaucoup, il est synonyme d’élites, de parcours académiques et professionnels qui peuvent sembler hors de portée.

L’importance de réseauter

Dans un premier temps, il faut comprendre les finalités du réseautage, trouver un emploi ou développer une clientèle. Accessoirement, le réseau peut aussi servir à se faire dépanner, trouver une information, progresser pour trouver un emploi ailleurs ou même se reconvertir. Il y a donc une finalité « ressources humaines » et une finalité « business développement ».

Un réseau fonctionne sur du long terme. Cela ne veut pas dire que l’on ne verra pas les résultats du réseautage à court terme, mais c’est avec du temps que l’on bénéficie de ses effets les plus positifs.

Les dirigeants hésitant à se lancer dans la construction d’un réseau professionnel évoquent très souvent un manque de temps à consacrer à cette pratique. L’erreur est de considérer le réseautage comme une perte de temps. Il s’agit en fait d’un investissement d’une partie de son emploi du temps pour son avenir.

Se créer un réseau professionnel permet entre autres :

  • d’être au courant d’opportunités d’affaires et de carrière,
  • de faire gagner de la visibilité à sa société et à sa propre personne,
  • d’avoir accès à une plus grande source d’informations dans son secteur d’activité mais également dans d’autres secteurs,
  • de se former par l’échange d’expériences,
  • d’éviter le traditionnel isolement du chef d’entreprise.

Le réseau personnel forme le réseau professionnel

La construction de son réseau professionnel démarre à partir de son réseau personnel déjà établi. Les gens très proches et les connaissances forment une première base intéressante dans laquelle il est possible de puiser des premiers contacts professionnels. Il y a également les réseaux sociaux, le réseau de l’école, des associations étudiantes ou professionnelles, des clubs. L’essence même du réseautage, quelle que soit la méthode que l’on utilise, c’est savoir être à l’écoute des autres pour essayer de se rendre utile. Il faut donc être attentif, alerte.

Néanmoins, il faut aussi toujours être conscient des dangers du réseautage car il existe des risques de réputation, de perte de temps ou d’indiscrétions. Il faut donc réfléchir avant de parler, prendre du recul et ne pas oublier d’être prudent.

La stratégie

Pour se construire un réseau de qualité, il est nécessaire d’adapter sa recherche de contacts en fonction de ses besoins et de son profil professionnel. Le principe est simple, basé sur l’échange il faut donner autant que l’on reçoit. Le réseau professionnel doit se créer de façon large, avec à la fois des personnes qui possèdent des profils similaires aux nôtres, et d’autres personnes aux profils différents mais complémentaires.

Il ne faut pas laisser mourir son réseau. Il faut donner de ses nouvelles, rester en contact avec ses anciens supérieurs. Par exemple, il est conseillé de donner de ses nouvelles en envoyant un mail de quelques lignes de temps en temps ou alors envoyer ses vœux, même si le courrier reste lettre morte. Cela permet de donner et de prendre des nouvelles et de se rappeler aux bons souvenirs de ses interlocuteurs. Si vous avez perdu le contact avec quelqu’un, il est possible de renvoyer un message. Mais l’erreur à ne pas commettre est d’envoyer un mail comme si de rien n’était. Mieux vaut être franc, intituler votre mail ‘reprise de contact’ et admettre que ça fait longtemps que votre interlocuteur et vous ne vous êtes pas parlé.

Un réseau professionnel va donc se construire à la fois à travers des échanges réels (rencontres physiques) et virtuels, en ciblant les supports les plus à même d’amener à des rencontres intéressantes :

  • les cocktails d’affaires appelés parfois « networking »,
  • les dîners d’affaires ;
  • les autres événements organisés par des organisations professionnelles (fédérations professionnelles, chambres de commerce, etc.),
  • les autres événements organisés par des associations (employeurs, anciens élèves, etc.),
  • les réseaux sociaux professionnels en ligne (LinkedIn, Viadeo, etc.),
  • les réseaux en ligne généralistes (Facebook, Twitter, etc.),
  • les réseaux en ligne spécialisés dans un secteur d’activité (forums de discussion, listes de diffusion, etc.).

Dans la même catégorie :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*